Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

30/07/2007

Des sous et de la soupe

4fb9723b5a10da21425b7ad1102c9685.jpgBonne nouvelle, annoncée ce lundi matin, à l'équipe de "Panique au Village", par Pilar Torres Villodre de Beast Production : la Loterie Nationale apporte 200 000 euros de financement au film, via le mécanisme fiscal du tax shelter - dont 60% en capital et 40% en prêt. Montant auquel on peut aussi ajouter 100 000 euros mis sur la table par le Vlaams Audivisueel Fond (VAF), Beast Production s'étant mis comme coproducteur sur la part belge du film. Pour boucler le budget de 3 495 000 euros, il ne reste plus qu'à obtenir le soutien d'Eurimage (300 000 euros répartis au pro rata de la participation de chaque partenaire national), qui se prononcera en octobre, et dégager encore 380 000 euros de tax shelter. "On va fêter ça, a lâché Stéphane Aubier : on va faire de la soupe aujourd'hui !" (A.Lo.)

Mini objets maxi beaux

d3c101de09bde04ed1656115b766abcb.jpgPour les fidèles qui nous lisent même en vacances, voici encore un album photo, qui révèle quelques accessoires supplémentaires de "Panique au Village". A découvrir ci-contre, à droite.

29/07/2007

Trois mois déjà...

a593e72f42388b9c1325aa890b730138.jpgCela fera bientôt trois mois que la préparation du tournage de "Panique au Village" a débutée. Le tournage proprement dit devrait commencer en octobre prochain. "Nous allons d'abord tourner ce qui se passe dans le Village" précise Stéphane Aubier. "L'idéal serait peut-être de commencer par des scènes intérieures", selon Vincent. "Cela permettrait de se mettre dans le bain dans des décors que l'on maîtrise déjà." Mais l'une des premières séquences à tourner sera le prologue, qui fait office de générique. Un plan complexe, où l'on suit Facteur sur une route de campagne sinueuse, te dont il faut encore affiner le découpage.

Idéalement, le tournage devra se faire simultanément sur trois plateaux. "Mais il faudra trois chefs opérateurs", note Vincent, ce qui n'est pas encore le cas. Stéphane et Vincent tiennent évidemment à animer eux-mêmes. Le troisième animateur sera Steven. A partir de ce moment-là, le rythme sera très soutenu. Stéphane et Vincent notent d'ailleurs leur frustration grandissante : "On espérait pouvoir bricoler nous-même certaines petites maquettes pour les décors, mais nous n'avons pas encore eu le temps pour l'instant." Et vu du travail encore nécessaire pour la préparation, il est peu probable qu'ils pourront mettre la main à la pâte. Une fois le tournage commencé, il ne faut pas rêver : entre l'aimation, la supervision du tournage et du travail des décorateurs, ils n'auront plus guère le temps de faire autre chose. (A.Lo.)