Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

30/06/2008

"Panique" en chiffres

Le producteur Vincent Tavier s'est livré pour nous à une petite comptabilité de la production de « Panique au Village ». Pour mener à bien les aventures de Cow-Boy, Indien et Cheval au grand écran, il aura fallu :

260 jours de préparation et de tournage

144 000 images constituant 915 plans

40 disques durs externes de 500 gigas chacun

100 kilos de vis

200 litres de colle à bois

24 000 bâtons à brochette (pour fixer les décors et soutenir les figurines)

60 kilos de plasticine (pour fixer les figurines sur les décors)

45 000 briques miniatures

1200 lames de cuter

300 bâtons de colle à chaud

1500 figurines (dont 300 de "Cow-Boy", 300 "Indien" et 250 "Cheval")

280 litres de latex

1000 pinces à linge

2 semi-remorques (pour déménager les décors de Bruxelles au Luxembourg)

300 kilos de café

3000 Sneakers, 3000 Léo et 200 paquets de Cent Wafers

et... 1 litre de super-glu

26/06/2008

Le tournage, c'est fini !

L'équipe de Panique au Village a fêté le 25 juin la fin du tournage. Les derniers plans du film ont été tourné au Studio 352, à Luxembourg, le 5 juin – avec un jour d'avance sur le dernier planning. La petite sauterie a réuni l'équipe, les amis de la production et quelques figures du monde de l'animation aux Brasseries bellevue, à Bruxelles. Stéphane Aubier et Vincent Patar avaient, pour l'occasion, réalisé une vingtaine de caricatures des membres de l'équipe, en guise de remerciement. Marion, accessoiristes, a, elle, fait un joli cadeau d'adieu : elle a offert à chacun de ses collègues une figurine à son effigie, confectionnée de ses mains. Quant aux invités de la soirée, ils ont pu repartir avec un joli t-shirt – frappé de la silhouette, au choix, de Indien, Cow-Boy ou Cheval.

La deuxième phase va maintenant se poursuivre, avec la postproduction, le montage, la musique, l'enregistrement des voix. Manu et Laurent Talbot achèvent les effets spéciaux.

Pour les décorateurs et les animateurs, l'aventure est par contre terminée. Du côté du coproducteur flamand, Beast Animation, c'est aussi une petite parenthèse : Steven et Ben ont tout de suite enchaîné avec le tournage d'une publicité pour la Loterie nationale. Mais ils interviendront encore pour superviser le doublage de la version flamande (la série n'avait été doublé qu'aux Pays-Bas – dans une version peu satisfaisante de l'avis général).

Nous suivrons pendant l'été la postproduction du film, avec certainement quelques suprises.