Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

22/10/2007

Tournage, première

417bb87376feb5e396a2d4b2112395b9.jpgGrand jour pour toute l'équipe de "Panique au village". Après des mois de préparation, c'est aujourd'hui que débute le tournage du film. Le storyboard va enfin prendre vie, petit à petit, image par image, par le truchement de la photographie. Un nouveau travail de fourmi qui va durer six mois et s'étendre jusqu'en juin prochain, comme l'indique rouge à l'appui l'imposant calendrier de tournage qui squatte désormais le haut du tableau mural de la cuisine. Un signe qui ne trompe pas. De même, les dessins et autres croquis qui occupaient la moindre parcelle des murs de l'atelier ont maintenant tous disparus... Mais avant toute chose, l'heure est au dernier serrage de boulon. Ce lundi matin, dans la cuisine, l'équipe d'animateurs est au grand complet: Vincent, Stéphane, Steven, et Ben en appoint. La concentration est palpable. Au menu, dernier rappel des consignes concernant l'atterrissage informatique des plans et séquences qui seront tournés tout à l'heure. Histoire que tout le monde s'y retrouve et en particulier Virgile, chargé du premier assemblage des séquences dans un format vidéo. Au total, il y en aura nonante-six, matérialisées sur le bureau informatique par autant de "valises". Dans chacune d'elles, on trouvera les différents plans qui composent la séquence. Environ 1100 plans seront tournés d'ici mi-2008. "Cela signifie que nous devons tourner au rythme moyen de dix secondes de film par jour et par plateau", souligne Vincent Patar, l'un des deux réalisateurs de "Panique au village". Des plateaux de tournage il y en a cinq, mais seulement trois serviront au tournage effectif, les deux autres étant dévolus à la préparation des séquences suivantes prévues au planning. Ainsi les trois animateurs principaux pourront tourner en perdant un minimum de temps. Jan et Elke, quant à eux, s'occupent de la maîtrise des éclairages. Les trois décors qui font leur entrée en scène aujourd'hui sont le hall de la maison de Cheval, le conservatoire de musique et le garage. Concernant ce dernier, il y a encore quelques détails de mise en scène à régler: "On doit encore déterminer les endroits où l'on enlèvera les murs pour placer les appareils photo", admet Stéphane Aubier, l'autre réalisateur. Certainement pas de quoi retarder les premiers plans. La fusée encore inachevée, qui doit intervenir durant cette première semaine tournage, non plus. (V.B.)

23:00 Publié dans NEWS | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Bon courage et bon amusement pour le tournage!
Je suis déjà impatient de voir le résultat... rhaa, ca va être long à attendre.

Écrit par : didix | 24/10/2007

Les commentaires sont fermés.