Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

24/09/2007

Panique au studio (suite)

Didjû ! Vincent Patar était décidemment nerveux vendredi. Non seulement, il n'y avait plus de café dans le perco, mais en plus, sur le coup de onze heures, il ne mettait plus la main sur le story board. Pour ceux qui auraient passé les quatre derniers mois dans la caverne d'Ours, le story board, c'est LA bible du film. Pas seulement le scénario, mais aussi le découpage plan par plan. Un outil très, très utile sur un film d'animation où les animateurs n'aiment guère b56d3896df4569c29f5e559041d3ebcc.jpgtravailler (image par image) pour des prunes. Donc, vindjûû, où est passé ce sacré story board ? On regarde partout. On soupçonne une femme de ménage stakhanoviste de l'avoir balancé à la poubelle. Faut dire que le bureau de Monsieur Vincent (photo) est en infraction flagrante du commandement numéro 2 de Saint Ben (Tesseur). Ce dernier, mi-figue, mi-raisin, suggère à Stéphane (Aubier) de regarder sur e-Bay si un comique n'a pas mis en vente le précieux document. Après un petit quart d'heure d'agitation, Ben revient, avec le Saint-Graal à la main. "C'est le vieux punk qui l'avait", lance-t-il, faisant allusion à Steven De Beul, occupé à tourner le spot CinéArt (lire note précédente). Bon, ouf, sauvés. Vincent a retrouvé calme et humour, d'autant que, entretemps, Olivier Pesch avait fait du café. (A.Lo.)

Les commentaires sont fermés.