Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

23/05/2007

Connexions chinoises et gantoises

5e7f5a97eccba57ac28551f60a73303c.jpgcdd9cd2ce4cd2482433e0233ea40386c.jpg2ed53d2888b2bab36367fdc96470afce.jpg64f12bffb5aa0849f78ec2b9958c21c4.jpgCertains vont à Gand comme d'autres vont à Cannes. Pas d'escalade de marches ici, juste une escapade pour faire son marché... La petite délégation qui se rend dans la cité flamande en ce mercredi après-midi a un ordre de mission précis: trouver les papiers peints qui recouvriront à terme les nombreux décors intérieurs. Les exemplaires qui ont survécu à la série ne sont plus assez nombreux, ni même assez grands pour supporter le passage au grand écran. Le rêve un peu fou de retrouver les mêmes modèle est vite relégué, reste à en trouver d'autres, évidemment compatibles avec l'esthétique de la série. La bonne adresse du jour: un vieil entrepôt tenu par deux dames et recelant des milliers de vieux rouleaux, souvent en un seul exemplaire. Premier répérage encourageant: on prend des images d'une douzaine de motifs. On sort de là le sentiment du devoir presque accompli.

Puis, tout s'accélère: il suffit d'un véhicule qui prend ses aises et d'un tram qui reste en rade pour que le regard se prête à la flânerie. Et quand il s'arrête un peu plus loin, c'est sur l'enseigne... d'un magasin de jouets. Comme par enchantement. Trop beau pour ne pas y passer le bout du nez, en quête de nouvelles figurines, encore et encore. Et comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, la discussion s'engage et le patron de citer en exemple les films de Patar & Co sans savoir à qui il a à faire. Surprise quand le masque tombe. Le bonhomme s'engage à faire des pieds et des mains pour activer ses fournisseurs et obtenir tous les modèles pouvant aider l'équipe. C'est que le casting est loin d'être terminé... Il se poursuit d'ailleurs au gré de connexions chinoises et donc gantoises. (V.B.)     

15:55 Publié dans Shopping | Lien permanent | Commentaires (0)

16/05/2007

Souvenir cannois du producteur

f3876d09f4d7e20d990a4da4aff992d1.jpgAujourd'hui, c'est le grand jour du cinéma : Cannes, rendez-vous annuel des cinéphiles, s'ouvrira officiellement ce soir avec la projection de "My Blueberry Nights", le nouveau film de Wong Kar Wai, en compétition officielle.

"Panique au village" n'y est pas encore. Mais, qui sait, peut-être que Coboy et Indien arpenterons la Croisette en 2009 ? Un de ses producteurs, Vincent Tavier, est un vieil habitué des lieux : il y était en 1992 avec l'équipe de "C'est arrivé près de chez vous", qui avait été sélectionné à la "Semaine de la Critique". Il nous en contait quelques souvenirs l'année dernière :  "On est parti en bagnole à Cannes, entassé à cinq. La Semaine nous avait dit qu’ils pouvait nous trouver un appartement. Mais on a dû le payer de notre poche ! On avait deux noeux papillons pour douze. Le film était précédé d’une bonne rumeur, mais une fois qu’il est passé, c’est carrément devenu la folie furieuse. Tout le monde voulait voir le film. Une dépêche de l’AFP a même titré : « un film belge provoque une émeute ». C’était l’année où Cannes découvrait aussi Tarantino avec « Reservoir Dogs » et on a été un peu associé à ce nouveau phénomène. Nous, on a traversé tout ça dan une espèce de coma semi-éthylique."

Depuis, Vincent Tavier n'a eu de cesse d'y retourner. Il y était encore l'année dernière pour présenter "Komma" de Martine Doyen, avec Arno. "En quinze ans, j’y suis allé une dizaine de fois. Cela fait parfois un drôle d’effet. C’est un peu intemporel, comme quand tu vas à Louvain-la-Neuve où tu croises toujours des jeunes de 18-22 ans. A Cannes, tu as l’impression de voir toujours les mêmes têtes, dans le même décor. Heureusement que le numéo de l’édition change sur les affiches, sinon tu ne saurais plus où tu en es... "  "Comme dit Benoît (Poelvoorde, NdlA), Cannes et au cinéma ce que Sainte Marie de la Mer est aux gitans, un grand endroit où tout le monde se retrouve et fait la fête. C’est vrai que c’est l'occasion de voir en un seul endroit des partenaires ou des contacts qui travaillent à des milliers de kilomètres de distance. Et puis, il n’y a qu’à Cannes que tu te retrouves un soir dans une pizzeria à côté de Tarantino, tout seul. Et là tu dis : tiens, il connaît aussi la meilleure pizzeria de Cannes!"

 En attendant de savoir si Coboy et Indien goûteront à la pizza cannoise, voici pour ceux qui ne connaitraient pas encore la série un petit extrait de l'épisode 6 : "Robin". Histoire de patienter d'ici là.


(Tous droits réservés :  © La Parti/Pic Pic André)

14/05/2007

Des Coboy, Janine et Cheval à la pelle

2361303a40cc756353885a207106cbc3.jpgPari gagné: l'équipe de "Panique au village" a récolté plus de 500 figurines à l'entrée de la "Nuit belge", vendredi 11 mai.

Lire la suite